Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Societé Historique du Pays de Salers (SHPS)

Chanoine à Notre-Dame de Paris

29 Août 2010, 23:00pm

Publié par Société Historique du Pays de Salers

Le 15/12/1584 l’église de Salers reçoit la fondation de Monsieur Durand de VIGIER chanoine de l'église Notre Dame de Paris.

 

L'acte est établi à salers, dans la maison d'Antoine de VIGIER, seigneur de Conrotz. Durand avait pour soeur : Jehanne de VIGIER épouse de feu honorable homme Jehan DUBOIS, bourgeois de Salers. Le fils de ce couple : feu noble Anthoine DUBOIS était homme d'armes de la compagnie de puissant seigneur monsieur le maréchal de Saint André.

 

link

 

Le livre : L'ANCIEN CHAPITRE NOTRE-DAME DE PARIS SA MAITRISE D'APRÈS LES DOCUMENTS CAPITULAIRES (1326- 1790) retrouve la trace de notre chanoine sagranier :

 

"qu'à ce propos avec M. le Sous- Chantre il [M le chantre] avait cherché l'origine de l'office de Sainte-Cécile, et du Motet qui se chante tous les samedis et les veilles de plusieurs fêtes à l'issue de complies. De leurs recherches, il a été reconnu :

 

Que les mottets des samedis et veilles de plusieurs fêtes étaient d'institution très ancienne dans l'Eglise, et qu'en 1584 feu Durand Vigier, seigneur de Mundor, Chanoine, les avait fondés par contrat du 3 février; que ladite fondation s'exécutait encore en très grande partie, mais que par laps de temps, elle avait souffert quelques retranchements, en ce que mon dit sieur Vigier, ajoutant à ladite fondation par un second contrat du 7 janvier 1585, avait demandé et obtenu du Chapitre que chaque samedi des Quatre-Temps il fût chanté au lieu des dits mottets la prose: Stabat Mater, etc.. en musique; plus le samedi veille du dimanche de la Passion, au lieu pareillement dudit motet, l'hymne Veilla en plain-chant, en répétant trois fois : crux, ave, etc..., ce qui ne s'observait plus."

 

Encore un sagranier à la destinée hors du commun !

 

 

 

 

Commenter cet article