Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Societé Historique du Pays de Salers (SHPS)

Vers la Vérité - Les Templiers remis en cause !

20 Novembre 2011, 23:14pm

Publié par Cédric Tartaud-Gineste

Le 12 novembre dernier, le musée de Salers accueillait une délégation de Sagraniers et de nouveaux habitants (Usuellement reçus lors des voeux de la municipalité en janvier).

 

Le guide, Stéphane, diplômé d'histoire de l'art, nous a ainsi fait voyager dans le temps et l'espace également. Photo-972.jpg

 

Après une première saison, Stéphane s'est attaché à démontrer combien la Maison n'est à aucun moment "templière", bien qu'on a sciemment laissé cette appellation rentrer dans les moeurs pendant plus d'une génération.

 

La maison est clairement du XVème siècle, et rien ne permet de dater le couloir d'une période templière. Par ailleurs, à ce jour rien ne semble prouver que cette demeure fut hospitalière (Comprenons de l'Ordre de Malte), au mieux elle aurait appartenu à un membre de cet ordre de chevalerie.

 

Elle semble être le dernier corps de bâtiment d'un ensemble de 3 maisons.

 

Le prétendu couloir initiatique, qui n'existe dans aucune autre structure de l'Ordre de Malte ni de l'Ordre du Temple (pour ce qui subsiste), semblerait donc être la concrétisation d'un passionné féru d'ésotérisme.

 

Enfin, pour écarter tout fantasme, ce bâtiment ne fut pas non plus le siège d'une obédience maçonnique, car aucune des grandes obédiences ne référence un site dans cette partie du Cantal (et pourquoi le cacher alors que toutes les autres possessions sont clairement identifiées?) et par surcroit, ces dernières s'implantent en France au cours du XVIIIème siècle et mettront quelques années à s'enraciner dans les grandes villes de province et de facto dans les villes secondaires à la campagne.

 

Cette "mise au clair" est une grande satisfaction pour la Société Historique du Pays de Salers. Dans sa logique de remettre l'histoire à l'endroit en permanence, la SHPS n'a jamais caché ses plus grandes réserves sur une demeure au passé mystérieux dont l'affichage n'était basé sur aucun fait historique ni aucune démonstration !

 

L'histoire vaincra !

 

 

Commenter cet article