Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Societé Historique du Pays de Salers (SHPS)

Pierre de LA FARGE

21 Février 2011, 00:00am

Publié par Société Historique du Pays de Salers

Pierre de la Farge est né à Salers le 16 juin 1647 [AD Cantal, Cote 5 Mi 645/2-a   photo 129], de Gervais de la Farge et de Catherine Vaissière.

 

Pierre de la Farge s’engagea dans le régiment de cavalerie de Caylus, passa en novembre 1676, dans celui de Saint Aignan, où il devint capîtaine le 23 juillet 1677. Aide major au régiment de Royal-Cavalerie, il est fait chevalier de Saint Louis le 16 avril de la même année et termine sa carrière en qualité de major de la brigade des carabiniers de Cloys.

 

Il assista aux sièges de Nimègue, d’Augsbourg, de Maësticht, de Gand, de St-Omer, de St-Guislain et de Trèves, à la conquête de la Franche-Comté, aux batailles de Senef, où il eut le bras gauche cassé d’un coup de feu, de Turquem, de Montcassel, de St-Denis, de Nerwinde, de Malplaquet, de Denain et, à plusieurs autres actions où il se fit toujours remarquer.

 

Cinq de ses frères l’avaient suivi à l’armée, et comme lui fournirent une brillante carrière. Deux d’entre eux, Jean et Rigal furent tués, l’un à la bataille de Montcassel, l’autre au siège de Maëstricht.

 

En récompense de ses longs services qui durèrent 43 ans, Louis XIV l’ennoblit par lettres patentes données à Marly en avril 1711. Le duc du Maine le tenait en grande estime, comme le prouve une longue correspondance échangée entre eux, qui contient plus de 120 lettres.

 

Pierre de la Farge mourut à Salers, le 13 septembre 1737 [AD Cantal, 5 Mi 645/4   PHOTO 234], à l’âge de 90 ans.

 

Source :

Delmas, Ernest, Lettre écrite par le major de La Farge après la bataillede Malplaquet [19 sept. 1709], Revue de Haute Auvergne, XI, 1909, 316-319.   Voir lien du site internet de la Sté de Haute Auvergne dans la colonne de droite (liens).

 

Compléments :

Visite à Taisnières-sur-Hon

Maison de La Farge

Commenter cet article