Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Societé Historique du Pays de Salers (SHPS)

Le couvent des Récollets (2)

21 Juin 2009, 23:00pm

Publié par SHPS

Un acte pour la construction d'une nouvelle chapelle, nous donne des informations sur l'église et le couvent des Récollets de Salers, nous le partageons avec vous (écrit en ancien français bien sûr) :

Le 15ème jour du mois de février 1685  à Salers, après midi étude du notaire royal soussigné, présents les témoins ci-après nommés : M. Jacques Spinouze, marchand dudit Salers, Jean Vernies (Vergne) et Cirgues Col maîtres maçons de ladite ville, (...) lesdits Vernies et Col s'obligent à faire et construire une chapelle dans l'église des Rds pères récollets de cette ville commençant au pignon de la chapelle des Bonaventures et joignant ledit pignon et finissant à la muraille qui finit la clôture  dudit couvent près du portail.

Et si lesdits deux pignons n'étaient pas de la force et épaisseur nécessaire pour porter la voûte, seront tenus lesdits Col et Vernies de les fortifier et de  les faire de l'épaisseur nécessaire.  Et de faire ladite chapelle semblable à celle du sieur de La fauvelie dans l'église paroissiale de cette ville.

Et que le grand arceau [NDR : partie cintrée d'une voûte] se portera à toute hauteur qui se pourra comme aussi les quatre croisiers, 3 cordons et fenêtres seront de la même force, travail et façon que la susdite chapelle sans rien diminuer et d'une pierre de taille bonne et suffisante, et de la fermeté nécessaire, et la voûte de bon tuf ou brique au choix dudit Spinouze. Et d'assister et faire presser au charpentier qui sera employé et payé par ledit Spinouze, le ceindre pour appuyer ladite voûte, auvent, croisiers et cordons, et sera tant ledit tuf ou brique et pierre de taille tirée des lieux et endroits qui seront indiqués et marqués par ledit sieur Spinouze. Seront aussi tenus lesdits maîtres maçons de paver ladite chapelle de bonne et ferme taille comme aussi le degré de l'autel ; ensemble l'autel à côté duquel sera faite une enfonçure dans la muraille pour  mettre le plat et buvettes, seront aussi tenus lesdits Vernies et Col de crépir, brosser, blanchir, les murailles, fenêtres, auvents, croisiers, cordons et encore goizer ? lesdits auvents, croisiers, cordons et fenêtres et enfin tirer toute la pierre de taille, tuf ou brique et pierre froide pour l'entière construction de ladite chapelle et de plus pour faire  un tuyau de l'étendue et au dehors de ladite chapelle, pour recevoir les égouts qui tomberont du toit et couvert de ladite chapelle et leur donner cours dans les tuyaux des autres 2 chapelles en suivantes et d'employer pour ladite bâtisse la pierre froide de la muraille de l'église desdits pères récollets qui sera démoli par eux autant qu'il sera nécessaire pour couverture de ladite chapelle comme aussi la pierre de la fenêtre qui est dans ladite muraille et l'employer pour la fenêtre qui conviendra faire dans ladite chapelle et ce sans aucune aide ni aliment de la part dudit Sieur Spinouze, lequel sera tenu de payer auxdits Vernies et Col la  somme de neuf vingt dix livres (...) lesquels se sont obligés de travailler incessamment et sans intermission, à tirer ladite pierre et à faire ladite bâtisse et construction.

(...) Sieur Spinouze sera tenu de faire apporter à pied d'œuvre tous matériaux : chaux, sable et pierre à ses frais (...)


*** 

L'article apporte beaucoup d'éléments sur la chapelle. Il faut aussi remarquer qu'un certain Jacques Spinouze bourgeois a été enterré le 11/02/1691 dans le couvent des Récollets. Est-ce le même ? Toutes les autres sépultures que nous avons relevé concernent des femmes.

 

Commenter cet article