Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Societé Historique du Pays de Salers (SHPS)

Des bénéficiaires de la bourse Lizet

17 Mai 2009, 23:00pm

Publié par Société Historique du Pays de Salers

Pierre Lizet (1482-1554)  premier Président au Parlement de Paris, par testament en date du 7 juillet 1554 fonda cinq bourses, pour entretenir à perpétuité au Collège de Justice à Paris "cinq enfants originaires de Salers, indigents et bien disposés à l'étude."

143 ans plus tard, deux jeunes hommes "bien disposés à l'étude" mais certainement pas "indigents" [ ils ont été choisis parmi les meilleures familles de Salers !] bénéficièrent de la Bourse Lizet.

Le 19 mars 1697 : "nous Jean Deler docteur en théologie, prêtre et curé de la ville de Salers, François Gigaud, Antoine Chanut, Jacques Demurat consuls de ladite ville de Salers,  en présence du procureur du roi de ladite ville et du consentement d'icelluy, assistés du secrétaire d'icelle duments informés de la vie, moeurs et religion catholique, apostolique et romaine de François Chevalier fils puisné de M Jacques Chevalier, conseiller du roi, maire perpétuel de ladite ville, l'avons nommé et nommons par ces présents pour remplir et occuper pendant les années accordées par la fondation, une des bourses fondées au collège de justice de la ville de Paris, sis rue de la Harpe par Monsieur le Président Lizet originaire de la présente ville, en faveur des enfants d'icelle et du voisinage, laquelle place étant manquante depuis la nomination qui en a été ci-devant faite en faveur d'Antoine de la Ronade dernier pourvu d'icelle. Avons icelle concédée pendant le susdit temps audit sieur Chevalier, fils et en conséquence prions et requérons le principal dudit collège ou le proviseur d'icelui -et autres qu'il appartiendra- de mettre en possession de ladite bourse ledit sieur Chevalier pour jouir par icelui des droits et revenus dépendants d'icelle durant ledit temps conformément à la fondation en foi de quoi nous avons signé...."

Source :  Archives Départementales du Cantal : 5 E 1378 art.3

Commenter cet article