Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Societé Historique du Pays de Salers (SHPS)

La pharmacie Raveyre à Salers

2 Mars 2009, 00:00am

Publié par SHPS

La pharmacie Raveyre était sise au milieu de la rue du Beffroi (à droite sur la photo ci-contre), où elle a été ouverte jusque dans les années 40. Elle a été ensuite abandonnée jusqu'en 1989. 

C'était une pharmacie très ancienne, ayant gardé tout son cachet, et le nom  d'apothicairerie était plus approprié pour la désigner.

Derrière sa devanture poussièreuse, l'apothicairerie délaissée offrait au regard des passants ses pots anciens, sa collection de pierres et son fameux bocal à serpents qui a impressionné plusieurs générations d'enfants.  

Les ultimes couleuvres, vipères et lézards verts, ont  été attrapés dans la côte de la Pierre par des enfants  du pays : Charles Vergne, Patrick Oury et  Marcel Borne, qui les remirent à  Madame Chalvignac la propriétaire de l'époque.

Parfois Mme Chavignac aérait la boutique, laissant s'échapper les effluves des plantes et des remèdes.

Les boiseries façonnées sur-mesure mettent en valeur les objets, tous d'une grande utilité : des pots en faïence ou en verre (uniformisés par leur étiquette noire et or), une balance de précision, un énorme mortier de pierre avec son pilon en bois, etc...

Elle a été rachetée en 1989 par la mairie qui l'a installée en 1990 dans le musée local pour la sauver de la destruction lors du décès de sa propriétaire. La boutique a été transformée en local commercial, perdant à jamais son charme intemporel qui était un atout touristique indéniable pour la rue du Beffroi. Combien de touristes ont failli manquer le Beffroi tant ils étaient absorbés par leur conversation sur le bocal à serpents ? Nous en avons recensé pas mal...

De nombreuses cartes postales de la pharmacie furent animées par Mme Chalvignac (la dame aux cheveux blancs) ou par M. Leybros, le voisin qui tenait la boutique située face à la pharmacie et qui se prêtaient volontiers au rôle de pharmacien devant l'objectif. Voir notre rubrique PHOTOS, puis Maison dite des Templiers. 

Commenter cet article