Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Societé Historique du Pays de Salers (SHPS)

Les Ferrières de Sauveboeuf à Saint -Bonnet-de-Salers

26 Janvier 2009, 00:00am

Publié par Société Historique du Pays de Salers

Le château de Sauvebœuf est situé au bord de la Vézère, sur la commune d'Aubas (Dordogne).

 

Les ascendants des Ferrières de Sauveboeuf du Pays de Salers étaient originaires du Périgord :

-Hélie de Ferrières de Sauveboeuf x Jeanne de Larmandie, dont :

-Jean de Ferrières , Baron de Sauveboeuf, décédé avant 1571, marié le 24 janvier 1561 avec Marie de Noailles, dont,

-Jean de Ferrières de Sauveboeuf, marié en 1595 avec Claude de Pérusse des Cars  dont,

-Annet de Ferrières de Sauveboeuf  x le 11 août 1633 avec Louise de Tournemire, Dame de Leybros à St Bonnet de Salers (fille de  Claude, Seigneur de Leybros & Louise de Salers )

 

 

Par succession Leybros fut légué à Claude Ferrières, comte de Sauveboeuf (1646-1711) en 1666. Cette famille fut maintenue noble le 11 décembre 1666. Le 17 mars 1671, Claude Ferrières de Sauveboeuf épousa Gabrielle Thérèse d'Apchon. Leur fils Jean Angélique de Ferrières, comte de Sauveboeuf, seigneur de Saint-Bonnet, Leybros, Saint-Martin-Valmeroux fut aussi grand Sénéchal d'Auvergne.

 

Jean-Angélique, né le 10 février 1676, convola le 18 avril 1714 à Salers avec Isabeau Pradel. Un fait notable dans leur descendance : ils eurent des triplés le 13 septembre 1719 à Salers : Jean Joseph, Jeanne et Jean François qui semblent avoir été viables, une prouesse pour l'époque ! L'année suivante ils mirent au monde Arnaud le 1er septembre 1720 à Salers. On retrouve aussi la naissance d'un autre Jean le 14 novembre 1734 à Salers, les autres enfants ont dû naître à Saint-Bonnet.

 

Un autre fils de Jean-Angélique et d'Isabeau Pradel, François de Ferrières, chevalier comte de Sauveboeuf, seigneur de Leybros, moulin d'Arnat, Puy d'Arnat épousa Catherine de Plaignes. Dans les registres de Salers, on trouve le décès d'une de leur fille mort-née le 20 août 1746, une autre fille du couple succomba le 12 février 1747, suivie de peu par sa mère, la comtesse de Sauveboeuf, le 19 septembre 1747 (à Salers).

 

En 1787, on note un  noble François de Ferrières, marquis de Sauveboeuf, seigneur de Saint-Bonnet qui fut alors capitaine de cavalerie dans le régiment d'Artois. Il était aussi seigneur de Leybros.

 

En 1789, François de Ferrières de Sauveboeuf venait de vendre Leybros à M. Tyssandier d'Escous, lorsque les tumultes de la Révolution atteignirent la région. Il quitta le pays de Salers, alors que 3 de ces filles furent emprisonnées à Salers et à Mauriac. Il s'agissait de la religieuse Marguerite, qui fut chassée de son couvent, Louise de Ferrières dite Mme de Saint-Bonnet, et Léonarde de Ferrières de Sauveboeuf. Elles ne furent libérées que fin 1794.

 

 

Commenter cet article