Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Societé Historique du Pays de Salers (SHPS)

L'église Saint Mathieu de Salers (1)

8 Juin 2008, 23:00pm

Publié par SHPS

L'église Saint Mathieu (et non Matthieu : la clé de voute est bien marquée Mathieu) existe au moins depuis le XIIIème siècle. On estime que son porche (protégé par les Monuments Historiques) remonterait à la fin du XIIème siècle. Située dans les faubourgs entre le château et le centre ville clos par les remparts, elle s'élève sur une place dégagée en 1935 par la destruction d'un lot de quatre maisons.

L'église d'origine couverte de paille, a été reconstruite à partir de la fin XVème siècle et jusqu' au milieu du XVIème siècle, en tuf volcanique et en lauzes, par l'architecte Blandin Bompard. La date de 1547 figure sur l'une des clés de voûte. L'église fut  consacrée le 7 septembre 1552 .

Le clocher a subi de nombreuses attaques de la foudre, qui ont engendré des démolitions en 1620, en 1820 et en 1887. Une nouvelle reconstruction de la tour du clocher a eu lieu au XIXème siècle (voir le cliché de l'ancien clocher dans notre rubrique PHOTOS). Le clocher du XIXème siècle a été réalisé par l'architecte Cyr Aymar.

A l'angle extérieur nord de l'église on pouvait admirer jusqu'il y a peu une Pietà dans une niche creusée pour elle.  Cette Vierge en grès polychrome du XVème siècle, dite Vierge de Douleurs, a été restaurée, et est désormais conservée dans une chapelle de l'église. La niche vide est du plus triste effet.

A droite du porche, à environ 3 mètres de hauteur, on distingue une pierre qui porte une inscription, plus ou moins lisible selon la luminosité, le premier mot semble être Mathieu dans une calligraphie ancienne.

Nous reparlerons de l'intérieur de l'église dans de prochains articles.

Notez que la ville de Salers recherche d'anciennes photos de la porte de l'église, afin de retrouver la poignée d'origine. Avis aux détenteurs de vieux clichés (photos de mariages ?) qui pourraient se révèler fort précieux dans le cadre de la prochaine restauration.

Commenter cet article