Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Societé Historique du Pays de Salers (SHPS)

Note de lecture de l'ouvrage de Jean-Claude Moulier sur Salers

5 Août 2015, 21:42pm

Publié par Société Historique du Pays de Salers

Note de lecture de l'ouvrage de Jean-Claude Moulier sur Salers

 

Voici un ouvrage dédié au « pays » de Salers, en une centaine de pages, l’auteur brosse, clichés à l’appui, tout ce qui se sait ou à peu près, sur l’histoire locale, à ceci près que l’ouvrage n’offre aucune information de première main, se bornant à nous offrir ce que DE RIBIER, JALENQUES, GARRIGUE et autres ont déjà défrichés.

 

On reste sur sa faim car certains auteurs sont purement et simplement ignorés (RANDANNE et DELRIEU pour l’histoire de la mission diocésaine, LIZET pour l’histoire de sa famille, rien ne relate le travail de Gérard DELANGLE qui sera notamment le sujet de travail de la SHPS en 2016, pas plus que les travaux réalisés par Anne TYSSANDIER D’ESCOUS, René MONBOISSE, l’Abbé CHEYRIER, CASSAN, BACQUIER, IUNG,…).

Le travail sur les Monuments Aux Morts est bâclé (Pourtant la SHPS tient à disposition, y compris aux Archives départementales, le tome VI de sa revue, dédiée au centenaire de la Grande Guerre et Gilles VIDAL réalise un important travail de collecte) .

Aucune mention n’est faite pour valoriser les associations historiques de Chaussenac, de la Vallée du Mars et d'autres que nous oublions peut-être. Cet ouvrage ne sera donc pas celui que les passionnés du Pays de Salers attendaient.

Des erreurs assez grossières se sont glissées dans l’ouvrage, l’auteur nous invente même un couvent de franciscains « cordeliers » (p24), l’église Saint MatThieu prend 2T, aucune référence aux prêtres-filleuls…

Si la critique est acerbe, elle n’est rien comparée à ce que Pierre MOULIER prépare dans le cadre de l’association Cantal Patrimoine…

Notre patrimoine mérite mieux que ce genre de travail avec davantage de rigueur et une plus grande concertation en se basant sur des conseillers plus fiables.

Oui, Philippe GARRIGUE nous manque !

Commenter cet article

Henri BOURJADE 19/08/2015 17:34

Vous excuserez les fautes de frappe, j'ai écrit depuis mon smartphone.

Société Historique du Pays de Salers 19/08/2015 21:11

Bonsoir Henri,

Je vous remercie de votre message qui nous convient très bien. C'est sans doute le noeud du problème, cet ouvrage généraliste, truffé de fautes, mérite néanmoins que l'on signale ses travers.

Les ouvrages généraux (et solides) existent déjà sur Salers, depuis Jalenques, nous avons les travaux de Philippe Garrigue, le très bel ouvrage de René Visy, les travaux d'Anthony Chambon (avec quelques erreurs également).

La vulgarisation, c'est aussi ce qui a conduit à conforter des erreurs en cascade sur plusieurs générations (les Templiers qui n'ont jamais existé, la chapelle Lizet que l'on confond avec la chapelle des Missionnaires, etc...)

On ne peut nier que les informations sont accessibles sur Salers (Archives, blogs, sites et pages facebook) pour prendre le temps d'être un brin rigoureux.

Bien sur, nous n'attendions pas un dictionnaire statistique du Pays de Salers, par trop indigeste, mais le même travail aurait pu s'entourer d'une relecture rigoureuse et d'une qualité d'image un peu supérieure, le résultat aurait été plus satisfaisant.

Etant donné que c'est le livre de l'année sur Salers, c'est normal qu'il essuie les critiques (qui ne sont pas forcément positives désolé) surtout lorsque l'on vend ça 25€.

Et ne vous en faites pas pour les fautes, cela arrive d'en faire, visiblement un autre commentateur n'a pas noté la subtilité que nous pointions avec les 2T de Saint-Mathieu et qui ne visait pas à dénoncer un instant une faute d'orthographe mais bien un vieux débat.

Très bonne soirée.

Henri BOURJADE 19/08/2015 17:31

Un ouvrage générak d'une centaine de pages avec photos ne peut atteindre la profondeur et ka justesse qu'espèrent les passionnés. C'est un défaut commun à beaucoup d'ouvrages de ce type.
Est-il nécessaire d'en faire une critique à sens unique ?
Il aura au moins le mérite d'exister et d'attirer des regards sur Salers et sa riche histoire.

Société Historique du Pays de Salers 16/08/2015 11:37

Cher Monsieur,


Nous notons votre proposition d'ordre procédurale, sachez que la "critique" d'un ouvrage est la procédure consacrée. Rien n'empêche Jean-Claude Moulier de venir ici défendre son ouvrage (et jusqu'à preuve du contraire vous n'êtes pas son tuteur légal), vous noterez que les commentaires sont libres sur notre blog.

Vous trouvez nos propos excessifs, dont acte, Monsieur, ne vous en déplaise, on appelle cela la liberté d'expression. Ce que nous trouvons excessif, nous, ce sont les 25 € de l'ouvrage que vous qualifiez vous-même de "catalogue", dont la rigueur historique n'est pas établie.

Il n'y a aucun lien entre cette note de lecture et votre conférence programmée pour laquelle nous avons été informé tardivement (d'autant plus que notre note de lecture a été rédigée courant juillet).

Mais depuis les commentaires que vous postez le 6/08, rien ne vous empêchait de poser la question à votre conférencier sur les erreurs que nous avons pointées.

Concernant votre bénévolat, puisque c'est la 2ème fois que vous en parlez, rassurez-vous Monsieur, que ce soit à la SHPS comme à Cantal Patrimoine, nous aussi, nous sommes bénévoles et cela nous demande du temps et nous ne le rappelons pas à tout bout de champ, c'est le lot de l'engagement associatif en France.

Concernant votre disponibilité pour notre conférence annuelle gratuite, vous gérez vous-même votre temps, je vous rappelle que c'est vous qui prétendez avoir "attendu en vain" notre présence à votre conférence, cette affirmation n'engage que vous et nous n'allions pas rester à Salers 10 jours pour attendre une conférence aux dépens de nos congés, comme vous, nous avions d'autres choses de prévu mais puisque vous semblez nous reprocher notre absence, nous vous rappelons que vous n'avez pas pris le temps de participer à la notre.

Mais puisque le débat s'allonge, permettez-nous une critique: nous regrettons que le blog du Musée n'ait pas relayé l'annonce de la conférence annuelle de la SHPS pourtant, un mail a été adressé (comme à l'Office de Tourisme qui a joué le jeu ou bien la Codecom et nous les en remercions).

Comme vous le dites, vous êtes là depuis peu, consultez donc toutes les références que nous mentionnons dans notre note de lecture, cela vous donnera le recul qui vous fait défaut. Vous allez voir, l'histoire est une science passionnante.

Et pour la peine, nous allons même étoffer notre critique en pointant l'ensemble des erreurs qui se nichent dans cet ouvrage: nous allons commencer par les monuments aux morts, puis nous irons nous appesantir sur l'héraldique. Nous laissons à Pierre Moulier, le soin d'étoffer son propos sur Ribes et sur l'architecture extérieure des paroisses du "mauriacois" et on verra si nos propos sont "excessifs".

Un peu d'objectivité vous ferait du bien !

Ps: dans la page des remerciements (page 0), il faudrait dire à Jean-Claude Moulier que "Descoeurs" ne prend pas de S, le maire d'Anglards-de-Salers, François DESCOEUR appréciera !

Cordialement

Pierre Moulier 16/08/2015 10:48

Le plus simple, M. Aumaître, serait que vous preniez contact avec moi sur le site de Cantal Patrimoine (rubrique contact, en indiquant alors votre adresse qui restera privée). Il serait trop long d'expliquer dans ces commentaires tout ce qui mériterait de l'être.
Cordialement.

http://cantalpatrimoine.free.fr/

Pascal AUMAITRE 16/08/2015 02:52

Oui c'est fort dommage que vous n'ayez pas pu vous libérer le dimanche. Pour votre conférence, Je suis étonné car le 1 , 2 et 3 août j'étais réquisitionné par le comité des fêtes de mon village et si je suis passé à Salers c'est sans doute pour régler un souci au musée mais ces jours-ci étaient consacrés à la fête de mon village et je n'avais pas la possibilité d' assister à une conférence. Vous avez du être mal renseigné. Mais votre conférence n'était-elle pas plutôt le 31.juillet ? Je n'étais pas non plus présent le 31 juillet à Salers au moment de la conférence de Monsieur VEYRET si vous me parlez de celle-là. Mais vous semblez mieux connaître mon agenda que moi-même. J'entends bien ce que me dit Monsieur MOULIER mais encore une fois il ne m'appartient pas de juger cet ouvrage ou son auteur. Le musée a programmé, à la demande du Salon du Livre, une conférence de Monsieur Jean-Claude MOULIER, nous avons reçu Monsieur MOULIER. Si vous avez des reproches à faire sur les méthodes de travail de cet auteur, et si vos reproches sont fondés, il existe des procédures pour régler cela. Je suis tout fait prêt à rencontrer Monsieur MOULIER en personne si besoin Quand au reste, je vous ai exposé mes "réserves" concernant votre note . Je pense que vos propos sont excessifs, vous en faites ce que vous voulez. Je débute un travail historique sur le pays de Salers (ce qui explique l'heure tardive de ma réponse). Ce travail est purement bénévole et il ne risque pas de faire de l'ombre à qui que ce soit. Il va se rajouter à mes activités habituelles. Vous comprendrez donc que je vais manquer de temps pour converser plus longtemps avec vous. Lorsqu'on fait les recherches soi-même, cela demande de l'énergie et du temps ! Bien Cordialement.